Welcome

#6 – Les associations / Les clubs / Les dirigeants

Reprenons donc ……….. les premiers pratiquants des premiers triathlon français se sont regroupés en association et ces associations se regroupant ont créé une structure par laquelle ils sont devenus clubs.

La nécessité de nos clubs.

Sans nos clubs il serait très difficile d’envisager une structuration fédérale. Si les organisateurs sont ceux qui font que le triathlon existe et que nous pouvons pratiquer en compétition, les clubs sont le ciment et les organisateurs de la vie au plus près du terrain, le relai indispensable entre les structures fédérales (fédérations, ligues, comités départementaux) et les licenciés. Ils sont aussi la voix des licenciés lors des assemblées générales.

Je rappelle ici que selon nos statuts (comme pour beaucoup de fédérations) c’est le club qui est le membre adhérent à la fédération. Les licenciés sont eux adhérents au club et leur nombre lui donne sa représentativité dans nos instances.

Extrait de nos statuts

1.2. Composition de la Fédération
1.2.1. La F.F.TRI., se compose d’associations sportives constituées dans les conditions prévues par l’article L.121-1 du Code du Sport. (associations loi 1901)

Ce sont donc bien les clubs qui sont adhérents à la fédération. C’est au travers de ceux-ci que la fédération et ses organes déconcentrés agi pour le licenciés relai indispensable et courroie de transmission vitale de la fédération vers le licencié et du licencié à la fédération.

Il est indispensable de se réapproprier ces évidences et de refaire des clubs nos interlocuteur privilégiés afin de prendre les décisions qui importent aux licenciés par un dialogue mettant en perspective les intérêts du plus grand nombre mais aussi des impératifs de gestion et les directives et contraintes imposés par notre partenaire institutionnel : le ministère.

Cela ne se fera que grâce à une communication interne soucieuse de pédagogie et adaptée aux dialogues à mettre en place.

Redonner la parole aux clubs

Ce point découle du précédent.

Nous ne pouvons prétendre faire de nos clubs nos interlocuteurs privilégiés sans leur donner vraiment la parole sans casser la mascarade de démocratie actuellement en place. Il faut que les instances dirigeantes de la Fédération soient élues au suffrage universel de ses membre, donc de ses clubs, et que le poids de chaque club dépende du nombre de ses licenciés et de son engagement dans la vie de nos pratiques.

Mais nous reparlerons de la gouvernance et j’y reviendrais très, très vite.

La vie hors des clubs

Il nous faut aussi nous interroger sur la vie hors des clubs et des non licenciés ou licenciés individuels.

Je suis (toujours) président d’un club que j’ai créé en décembre 1993. Je me suis toujours efforcé de garder une âme à ce club et pour cela je préfère des licenciés impliqués dans la vie du club plutôt que des consommateurs venant faire le nombre et désireux de profiter de l’investissement des autres à moindre frais.

Personnellement les non licenciés ou les licenciés individuels ne me gênent pas et s’ils ne veulent pas adhérer à l’esprit de club je pense que c’est un choix à respecter.

Je suis organisateur d’épreuve.

  • Concernant le club en saison normale nous organisons 2 triathlons, 1 swimrun et un Bike & Run.
  • Concernant une association que je préside et dans laquelle le club est fortement impliqué nous organisons le Chtriman.

Je pense que tout organisateur d’épreuve apprécie, comme moi la présence de ces concurrents sur nos épreuves qu’ils font vivre. Ils sont aussi au, travers des épreuves, nécessaires au développement des disciplines enchainées.

La vraie question que nous devons nous poser est quel est l’intérêt d’avoir des adhérents intéressés ou contraints dans nos clubs. Je pense qu’il nous faut des adhérents club qui se pose la question « Que puis-je faire pour le club ? » et non ce ceux qui se demandent « Qu’est-ce que le club peut faire pour moi ? ».

En synthèse

  • Dialoguons avec les clubs
  • Redonnons leur la parole
  • Soyons pédagogique et démocratiques

Prochaine publication

  • La fédération, les organes déconcentrés.
  • La gouvernance

En attendant, faites connaitre le site www.innovatri.fr et la page Facebook Innovatri.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *